Laboratoire de Chimie de Coordination UPR 8241


Accueil > A la une

A porous Ru nanomaterial as an efficient electrocatalyst for the hydrogen evolution reaction

Dans le contexte de recherche actuel visant à remplacer les énergies fossiles par une source d’énergie propre et renouvelable, le dihydrogène (H2) est un candidat prometteur car c’est un très bon vecteur d’énergie.
Des chercheurs du Laboratoire de Chimie de Coordination ont étudié les performances électrocatalytiques d’un nanomatériau poreux de ruthénium pour la production de H2 en milieux acide et neutre. Cet électrocatalyseur, facilement préparé par l’approche organométallique qui permet d’obtenir une surface métallique propre, a montré une efficacité très élevée avec une faible surtension de 83 mV à une densité de courant de 10 mA cm-2 et une excellente durabilité jusqu’à 12 h dans 0,5 M H2SO4.
Ce comportement remarquable est attribué au caractère poreux du nanomatériau combiné à un agent stabilisant faiblement coordinant, ce qui lui confère une surface métallique hautement accessible comme en témoigne la mesure de sa surface électrochimiquement active, 173 m2 g-1.
Ce travail a été récemment publié dans le journal Chemical Communications (Chem. Commun. 2017, 53, 11713, 10.1039/c7cc05615j).