Laboratoire de Chimie de Coordination UPR 8241


Accueil > SERVICES TECHNIQUES & SCIENTIFIQUES > Spectroscopie Mössbauer

Rudolf Ludwig Mössbauer, né le 31 janvier 1929 à Munich (Allemagne), découvre l’effet qui porte son nom un an avant la fin de son doctorat, en 1957. Il est alors étudiant à l’Université Technique de sa ville natale et travaille sur l’absorption des rayons γ par la matière, réalisant pour cela une série d’expériences à l’Institut Max Planck pour la recherche médicale de Heidelberg. C’est là qu’il observe pour la première fois le phénomène d’absorption résonante sans recul : l’effet Mössbauer.
En théorie, l’absorption d’un rayon γ par un noyau s’accompagne d’un recul de celui-ci entraînant une dispersion des fréquences du rayonnement émis. Mössbauer constate qu’à basse température, dans certains cristaux, le recul n’est pas subi par l’atome seul, mais par l’ensemble du réseau cristallin. Le phénomène de dispersion est alors considérablement diminué.
Rudolf Mössbauer reçoit le Prix Nobel de physique pour ces travaux en 1961, en même temps que Robert Hofstadter.
Cette propriété est connue pour une quarantaine de noyaux, notamment le 57Fe, 119Sn, certains lanthanides et actinides ; cependant pour des raisons de mise en œuvre, plus de 95% des travaux publiés concernent les composés du Fer.