Laboratoire de Chimie de Coordination UPR 8241


Accueil > A la une

Un nouvel éclairage pour les LED inspiré des machines moléculaires

Certains complexes de cuivre (composés comprenant un atome métallique central entouré de molécules appelées « ligands ») ont joué un rôle majeur dans le développement de molécules entrelacées pour l’élaboration de machines moléculaires, les caténanes, les rotaxanes et les nœuds. Une recherche pour laquelle Jean-Pierre Sauvage notamment a reçu le Prix Nobel 2016. Mais quelles pourraient être les applications de ces fameuses molécules ?
Dans une publication récente dans la revue Journal of the American Chemical Society, des chercheur.e.s du Laboratoire de Chimie de Coordination de Toulouse, du Laboratoire de Chimie des Matériaux Moléculaires et de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires lancent une piste. Les complexes de cuivre pourraient être exploités pour préparer des matériaux luminescents indispensables pour concevoir des diodes électroluminescentes (LED) performantes.

En savoir plus