Laboratoire de Chimie de Coordination UPR 8241

Supervising authority

CNRS

Academic partners

Search











Home > Headlines

Le langage d’un article scientifique, et non seulement son contenu, peut témoigner de la portée universelle d’une recherche. L’équipe des professeurs Johannes E. M. N. Klein et Lawrence Que, Jr. du Department of Chemistry and Center for Metals in Biocatalysis de l’Université du Minnesota n’a ainsi pas hésité à saluer la portée historique des recherches menées par l’équipe K "Agents anti-Infectieux moléculaires et macromoléculaires" du LCC en gratifiant du nom de "Meunier’s mechanism" le processus d’isomérisation décrit dans le titre d’un nouvel article paru récemment dans Angewandte Chemie, faisant de la sorte référence à la nouveauté des voies de recherche empruntées dès 1998 par cette équipe alors dirigée par Bernard Meunier, chercheur émérite au LCC, au travers de la découverte d’un mécanisme, alors insoupçonné d’oxo–hydroxo tautomérisme.

Au delà de la satisfaction personnelle de l’intéressé, cette appellation témoigne de l’importance des recherches menées dans notre laboratoire sur le long terme.

Références :
J. Prakash, Y. Sheng, A. Draksharapu, J. E. M. N. Klein, C. J. Cramer, Lawrence Que Jr
Facile conversion of syn‐[FeIV(O)(TMC)]2+ into the anti isomer via Meunier’s oxo–hydroxo tautomerism mechanism
Angew. Chem. Int. Ed. 2018, 58 (7), 1995-1999
DOI: 10.1002/anie.201811454