Laboratoire de Chimie de Coordination UPR 8241


Accueil > A la une

Actualité scientifique : Un complexe en or pour activer le diazote

Actualité scientifique : Un complexe en or pour activer le diazote

Le diazote, constituant principal de notre atmosphère, est le seul réservoir d’azote accessible sur la surface terrestre pour les organismes vivants. Pour transformer cette molécule particulièrement inerte, la nature a conçu des enzymes spécifiques, les nitrogénases. Celles-ci fertilisent la biosphère grâce à leur cœur composé d’atomes de fer qui les rend capable de transformer le diazote en ammoniac, un composé facilement métabolisable.

Les scientifiques du Laboratoire de chimie de coordination (CNRS/Université de Toulouse) et du Laboratoire de physique et chimie des nano-objets (CNRS/Université Paul Sabatier/INSA) se sont ainsi intéressés à l’or, métal sous-exploré en chimie du diazote. Ils ont mis au point la synthèse de nouveaux composés présentant une molécule de diazote piégée entre deux atomes de tungstène et d’or, dont la structure atypique a été expliquée au moyen de calculs quantiques (DFT), progressant ainsi dans la compréhension des mécanismes mis en jeu lors de la coordination du diazote.

Ces résultats font l’objet d’un article dans la revue Inorganic Chemistry.

Lire l’article sur le site de l’Institut de Chimie