Laboratoire de Chimie de Coordination UPR 8241


Accueil > EQUIPES > Equipe G

Thématiques

Les activités de l’Equipe sont essentiellement articulées autour des 3 axes : Ligands et complexes de coordination, Architectures complexes et Catalyse.

  • Ligands et complexes

Le développement de ligands et de complexes originaux pour améliorer ou développer de nouvelles réactions est un axe fort de l’équipe. Nous nous intéressons notamment à des :
○ Ligands ferrocéniques particulièrement efficaces en catalyse asymétrique : hydrogénation, alkylation allylique, couplage de Suzuki… (Rh, Ir, Ru, Pd)
○ Ligands carbènes N hétérocycliques (NHC) utilisés notamment pour le couplage de Suzuki, l’activation CH,… (Pd,Rh)
○ Complexes base de Schiff (Mo, W, V) particulièrement efficaces en catalyse d’oxydation.
○ Ligands polydentes pour le contrôle de la polymérisation radicalaire OMRP (Fe, Co, Cu)
○ Complexes Mn-alkyle pour le contrôle de la polymérisation radicalaire OMRP
○ Ligands pour le contrôle de la seconde sphère de coordination pour la catalyse d’oxydation
○ Ligands fonctionnalisés pour le greffage de ligands sur des polymères (coeur-coquille, résines Merrifield), ou sur des supports solides (recyclage de catalyseur)

Plus d’information

  • Architectures complexes

Un axe de travail important de l’équipe concerne l’hétérogénéisation de réactions afin de développer des systèmes catalytiques recyclables, plus verts, ouvrant l’accès à des procédés en continu plus faciles à transposer dans l’industrie. Deux stratégies sont actuellement explorées :
○ Les polymères cœur-coquille obtenus par polymérisation radicalaire contrôlée contenant des ligands au coeur. Cette approche innovante fut testée avec succès en catalyse biphasique d’hydroformylation aqueuse pour la transformation de substrats insolubles dans la phase aqueuse
○ Les catalyseurs supportés sur solides (résines de Merrifield, hydroxyapatites, silices mésoporeuses…) sont développés à partir de complexes ayant donné de bons résultats en phase homogène.
Dans les deux cas, le rôle du support, du confinement, des mécanismes en surface… sont attentivement étudiés pour développer des architectures robustes susceptibles d’être industrialisables.

Plus d’information

  • Catalyse

Notre intérêt porte sur la mise au point de nouveaux systèmes catalytiques, l’étude des mécanismes (cinétique, calculs DFT) en phase homogène et le développement de procédés plus verts (réactions sans solvant, hétérogénéisation des réactions pour faciliter la récupération et le recyclage du catalyseur).

Nous nous intéressons à un large éventail de réactions catalysées par des complexes des métaux de transition, en particulier en version asymétrique : hydrogénation (Ru, Rh, Ir), réactions de couplage C-C (Suzuki-Miyaura, Tsuji-Trost, cyclopropanation), de carbonylation (hydroformylation, alkoxycarbonylation, cyclocarbonylation) (Rh, Pd), réactions d’oxydation (époxydation, oxydation contrôlée des alcools, oxydation des alcènes cycliques en diacides, hydroxylation) (Mo, W, V, Fe, Mn, Co), polymérisation radicalaire (Cu, Co, Fe)…

Plus d’information