Sélectionner une page
Partenariats industriels

LCC

La valorisation au LCC

Contact : Myrtil Kahn, sous-directrice en charge de la valorisation, myrtil.kahn(at)lcc-toulouse.fr, 05.61.33.31.30

Le LCC mène des recherches fondamentales en lien avec les enjeux sociétaux actuels. Ses thématiques aux interfaces de différents domaines et son implantation sur le site toulousain lui permettent d’entretenir des partenariats industriels pérennes aussi bien avec les petites et les moyennes entreprises régionales, qu’avec de grands groupes.

Le LCC mène une démarche volontariste ouverte vers ce tissu industriel en incluant une réflexion amont sur les potentielles applications de ses travaux.

    • Sur les 5 dernières années, 43 brevets ont été portés par le LCC, dont 1 déclaration d’invention ; 14 brevets prioritaires déposés ; 25 brevets acceptés et 3 brevets licenciés.
    • 3 start-ups sont issues du LCC : Palumed, DENDRIS, IMD-Pharma
T
:

Dendris SAS (2009-) (cofondée par J.-P. Majoral) développe une solution de diagnostic moléculaire multicibles, rapide, efficace et économique. La technologie de Dendris permet d’identifier en parallèle jusqu’à 50 cibles alors que la microbiologie traditionnelle adresse une cible à la fois, plus rapidement, avec plus de précision et à un meilleur coût que la microbiologie. Après plusieurs levées de fonds, Dendris finalise la préindustrialisation du test clinique DendrisChipRD (identification des germes, causes d’infections respiratoires) et consolide ses résultats sur la détection des maladies sexuellement transmissibles DendrisChipST et sur le test DendrisFs en sécurité alimentaire.

IMD-Pharma SAS (2016-) (cofondée par C.-O. Turrin) une nouvelle classe de médicaments pour le traitement des maladies inflammatoires chroniques. Ces molécules permettent de contrôler l’inflammation et la neuro-inflammation selon un mode d’action nouveau qui met en jeu des médiateurs solubles et des récepteurs des cellules impliquées dans la réponse inflammatoire. Récemment labellisée « French Tech Seed » (BPI), IMD-Pharma développe son composé phare pour le traitement des formes progressives de sclérose en plaque (Phase I prévue en 2021) et positionne 4 autres composés de son pipeline de R&D pour d’autres maladies chroniques inflammatoires.

PALUMED SA (2000-2017) (cofondée par B. Meunier) a développé 4 axes thérapeutiques majeurs au cours de ses 17 années d’activité : molécules duales actives sur les souches chloroquinerésistantes de Plasmodium falciparum, développement de trioxaquines spécifiques pour le traitement de la bilharziose, nouveaux antibiotiques pour lutter contre les bactéries multi –résistantes (maladies nosocomiales) et nouveaux chélateurs spécifiques du cuivre pour le traitement de maladies neurodégénératives.

Adresse

Laboratoire de chimie de coordination du CNRS

205 route de Narbonne, BP 44099
31077 Toulouse cedex 4
France