Laboratoire de Chimie de Coordination UPR 8241


Accueil > Europe et International

Le Laboratoire de Chimie Moléculaire avec applications dans les Matériaux et la Catalyse (LCMMC) a été créé en octobre 2013. Il s’agit d’un LIA franco-mexicain composé de 15 chercheurs toulousains et de 15 chercheurs mexicains travaillant à Mexico, Cuernavaca, et Léon. A l’origine de sa création se trouve le recensement d’un nombre significatif de collaborations franco-mexicaines entre l’Institut de Chimie de Toulouse (ICT – FR CNRS 2599) et divers laboratoires mexicains, qui ont désiré se fédérer à partir de 2011 afin de se doter d’une meilleure visibilité.

Le LIA LCMMC est soutenu d’une part par le CNRS et l’Université Paul Sabatier (UPS) de Toulouse pour sa partie française et d’autre part par le Consejo Nacional de Ciencia y Tecnologia de México (CONACyT) et par un consortium d’universités mexicaines, pour sa partie mexicaine, à savoir :

  • l’Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM - Mexico)
  • le Centro de Investigacíon y de Estudios Avanzados del IPN (CINVESTAV – Mexico)
  • l’Universidad Autónoma del Estado de Morelos (UAEM – Cuernavaca)
  • le Centro de Investigaciones en Optica (CIO – Léon)
  • l’Universidad Iberoamericana (UIA – Mexico)


Côté français, les chercheurs impliqués sont issus de trois laboratoires toulousains :

  • le Laboratoire de Chimie de Coordination (LCC) du CNRS (UPR CNRS 8241) qui héberge le LIA et la grande majorité de ses membres
  • le Laboratoire Hétérochimie Fondamentale et Appliquée (LHFA - UMR CNRS 5069)
  • le Laboratoire des Interactions Moléculaires et Réactivité Chimique et Photochimique (IMRCP - UMR CNRS 5623).


La coordination et la responsabilité scientifique des opérations de recherche conduites au sein du LIA sont assurées par :

  • Pascal Lacroix, LCC-CNRS, du côté français
  • Norberto Farfán, Faculté de Chimie de l’UNAM, du côté mexicain


Les domaines de recherches développés par le LIA LCMMC relèvent essentiellement de la chimie inorganique. Ils se répartissent harmonieusement entre les domaines des matériaux et de la catalyse. Durant ses quatre ans d’existence le laboratoire a publié une trentaine d’articles scientifiques.

Outre ses résultats scientifiques, le laboratoire a vocation à stimuler les contacts scientifiques entre les deux pays partenaires. Chaque année, de nombreux échanges d’étudiants et de chercheurs sont ainsi opérés entre la France et le Mexique, ce qui implique la participation à des congrès comme POLYMAT (Huatulco, Mexico) et IMRC (Cancun, Mexico). Dans la mouvance de ces échanges croissants, un accord de coopération interuniversitaire a été signé entre l’UPS (Toulouse) et l’UNAM (Mexico) afin de permettre la mise en place de thèse en cotutelles entre nos deux universités. Il est opérationnel depuis le printemps 2017.