Laboratoire de Chimie de Coordination UPR 8241


Accueil > EQUIPES > Equipe F

Alzheimer et amyloïdes : bases moléculaires, thérapie par chélation et détection

  • Activité

L’équipe « ALZheimer et amylOIDes : bases moléculaires, thérapie par chélation et détection » s’intéresse aux rôles des ions métalliques, principalement cuivre et zinc, dans la maladie d’Alzheimer et dans d’autres processus physio-pathologiques faisant intervenir des peptides amyloïdogéniques.

Trois axes principaux sont développés :

(i) Une compréhension fine à l’échelle moléculaire des interactions entre les ions métalliques et les peptides, leur impact sur l’agrégation du peptide, i.e. son auto-assemblage en fibres amyloïdes riches en feuillets-β, et sur la production de stress oxydant (H2O2, HO°). Ces derniers phénomènes étant en particulier liés au développement de la maladie d’Alzheimer.

(ii) De nouveaux concepts basés sur l’extraction des ions cuivre liés aux peptides, afin d’en minimiser les effets néfastes (stress oxydant, agrégation…). Plusieurs stratégies sont envisagées : Transfert des ions du milieu extra- vers intra-cellulaire, interférence des ions zinc dans la détoxification des ions cuivre, pro-chelateurs activés par le stress oxydant, etc…

(iii) La conception de nouvelles sondes pour la détection des structures agrégées de peptides amyloidogéniques, visant à cibler sélectivement différentes morphologies d’agrégats, s’appuyant entre autre sur des composés B-F et de la chimie combinatoire dynamique.

Par ailleurs, un axe visant à utiliser les fibres amyloïdes pour de la catalyse bio-supportée a également est mis en place récemment. Enfin, une thématique de recherche centrée sur l’oxydation de biomolécules (peptides, membranes…) sera prochainement développée.